Chapelle SVDP

Chapelle St Vincent de Paul

Construction d’une chapelle à St Etienne

Sur le versant est de la colline de Bel Air, en position de belvédère sur le centre de Saint-Etienne, la Chapelle SaintVincent-de-Paul est lieu de lumière, témoignage dans la cité, sanctuaire emprunt d’une apaisante modernité.

Par son architecture qui convertit la matière en clarté, les volumes en transparence, elle invite au recueillement, à la méditation, à la sérénité. Tout en offrant le confort et l’adaptation aux pratiques d’aujourd’hui, ce lieu de culte entend respecter le souvenir des plus anciens et la symbolique associée à ce type d’ouvrage.

Cette chapelle neuve s’élève sur l’emplacement d’un bâtiment vaste et vétuste devenu inutile, trop lourd à réhabiliter, et qui abritait dans une de ses pièces le lieu de culte de l’ancienne maison de retraite. Elle constitue ainsi la troisième et dernière phase d’une restructuration complète de l’EHPAD Saint-Vincent-de-Paul

Héritage, symbolique et Expressivité

La chapelle est reliée aux bâtiments neufs de la maison de retraite à travers la mise en forme du terrain et le prolongement du mur de soubassement, l’élément de liaison étant vitré sur ses deux façades dans un souci de discrétion et de lisibilité des bâtiments qu’il relie.

Dans cet ensemble, l’édifice affirme son autonomie dans le volume de sa toiture, se distinguant ainsi des constructions environnantes et faisant en même temps référence aux chapelles traditionnelles de nos campagnes.

La Charpente, haute technologie et art sacré

Avant tout pensée de l’intérieur, la chapelle met en œuvre des matériaux et procédés conjuguant valeur patrimoniale et haute technologie, choisis pour leurs qualités d’aspect, de confort, de pérennité, de proximité aussi : béton bouchardé en soubassement, béton banché blanc pour les murs, façades en pierre de Bourgogne agrafées ou enduit sur isolant, sol en basalte, charpente et menuiseries intérieures en bois, à dominante de chêne.

Mais l’édifice affirme dès l’abord sa remarquable charpente. Constituée de fermes disposées suivant un entraxe très court, celle-ci en définit le volume et l’ambiance intérieure. Faisant référence aux charpentes traditionnelles du Moyen-Âge, le projet a néanmoins fait appel aux techniques de calcul les plus modernes, pour couvrir la nef d’un ensemble de « fermettes » en chêne entièrement réalisées avec des bois de section 10×10 et sans clou ! Le bois dur utilisé dans les éléments porteurs s’oppose
par la couleur et la veinure, aux voliges de peuplier du plafond, assemblées à claire voie pour traiter l’acoustique du lieu.

Construction d’une chapelle à St Etienne

Site : Saint-Etienne (Loire)
Maître d’ouvrage : Association Notre Dame du Foyer
Maître d’œuvre : AJ architectes
En collaboration avec J. Barrou
J. Anglade – BET Structure bois
Montant des travaux : 387 000 € HT
Type de mission : Complète
Surfaces : 200 m2
Année de réalisation : 2003
Nominé au concours FIBRA Rhône-Alpes 2005

NOS PROJETS