Maison Mathivet

Maison Mathivet

Réhabilitation et extension d’un bâtiment historique

L’aventure de ce projet a commencé par l’accompagnement de l’urbaniste Loïc Garaix dans ses réflexions avec la commune, pour déterminer les priorités d’action dans le cadre de la requalification du centre-bourg. Au même moment, en plein Centre, se libérait la Maison Mathivet, faisant partie d’un corps de bâtiment très ancien, vestige du château des comtes de Savoie.

Le positionnement stratégique du bâtiment et son caractère patrimonial a incité la commune à s’engager dans une opération de réhabilitation, s’inscrivant dans un projet plus vaste de requalification du site. L’étude d’urbanisme opérationnel a fait apparaitre l’intérêt de créer un restaurant en RDC et nous avons été choisis pour mener à bien la mission de Maitrise d’œuvre pour le compte de la commune.

En cours de chantier, notre mission s’est prolongée, avec le restaurateur prenant la gérance, par la conception et la réalisation de l’aménagement intérieur.

Le restaurant « le Bruit qui Cour » investit les locaux début 2020 pour redonner vie à ce bâtiment historique.Cette restructuration et extension neuve d’un bâtiment en périmètre ABF, s’inscrit dans une opération d’ensemble, et comporte plusieurs volets :

– Une extension neuve le long de la place de la Mairie.
– La réhabilitation lourde de la Maison Mathivet pour accueillir deux logements aux étages supérieurs
– L’aménagement du bâtiment communal dans la cour des Comtes, avec création de deux autres logements
– L’Aménagement et la requalification des abords
– L’Aménagement intérieur du restaurant réalisé en complément des travaux Mairie, pour le compte des restaurateurs.

« Dans la cour des Comtes…

Le bâtiment communal, dans la cour des Comtes, fait partie d’un ensemble bâti homogène et patrimonial qui mérite d’être revalorisé.

L’extension de la Maison Mathivet se développe en RDC devant le bâtiment existant, le long de la place de la Mairie. Le bâtiment s’implante en surplomb de l’espace public et s’ouvre à l’Est sur un beau jardin réaménagé.

Par son implantation et par le retraitement de la limite le long de la place de la Mairie, le projet réouvre la perspective sur les anciennes douves et la façade Est du château, avec sa tour d’angle remarquable.

Dans le jardin du restaurant, on trouve une terrasse, dont l’emprise au sol reprend la géométrie de la tour d’angle médiévale, faisant ainsi écho au passé.

Le terrain de la cour des Comtes jouxtant le local communal, est, lui, réaménagé pour organiser les parkings, positionner les espaces annexes, et dégager un espace privatif pour les logements créés.

… Le Bruit qui cour ! »

La salle de restaurant, accessible depuis la Place de la Mairie, prend place dans un volume simple, qui s’inscrit dans le prolongement de l’ancien mur de clôture délimitant la propriété. La toiture terrasse en structure bois est pour partie accessible et pour le reste végétalisée. Les équipements techniques sont cachés en sous-sol, pour ne pas perturber cette 5ème façade.

L’intervention se développe également en dehors de l’enceinte du château. Le long du mur du jardin, la toiture des sanitaires publiques est remplacé par une toiture à faible pente en bois massif recouverte de zinc, pour limiter son impact visuel. Un mur en pierres vient servir d’habillage plus qualitatif pour s’intégrer dans le paysage du parc en second plan et libérer la perspective sur l’alignement de façades du château.

Le projet définit un nouveau lieu de vie, qui se prolonge à l’extérieur, en articulation avec l’Esplanade du Marché. Il offre à la commune un lieu d’accueil du public, sympathique et chaleureux, structurant pour le cœur du village.

La façade de la salle de restaurant est conçue comme une peau légère mais tout en relief, le long de la place de la Mairie. Elle est constituée d’un ensemble vitré, doublé d’un système de lames verticales en bois traité espacées tous les 30 cm.

Ce dispositif permet de regarder dehors quand on est à l’intérieur, mais d’offrir un volume unitaire opaque, en résonance avec la masse imposante du château de la cour des Comtes quand on le regarde depuis la place de la Mairie.

Cet ensemble vitré est posé sur un mur, formant socle et allège, qui laisse le trottoir 1,5 mètre plus bas, et donne ainsi toute son intimité au restaurant. On voit du dedans vers le dehors, mais pas du dehors vers le dedans.

L’aménagement du restaurant a été pensé pour, à la fois révéler la qualité du bâti et les souhaits des restaurateurs. La finesse de la gastronomie transparaît dans l’architecture intérieure à travers le choix des matériaux et des teintes, le choix des mobiliers, et… le dessin de la cave !

Réhabilitation et extension d’un bâtiment historique

Site : Saint-Georges d’Espéranche (38)
Maître d’ouvrage : Commune de Saint-Georges d’Espéranche
Maître d’œuvre : AJ architectes
Hervé Patural – Architecte Designer
SLETEC – BET Structure /Fluides /Economie
Montant des travaux : 1 020 000 € HT
Type de mission : Base + EXE + OPC
Surfaces : 345 m2 réhabilitées – 160 m2 créées
Année de réalisation : 2019
Photographe : Vladimir du Mollerat du Jeu

NOS PROJETS